Zenas BioPharma annonce la publication d’une étude de phase 2 sur l’obéxélimab, un traitement expérimental pour la maladie liée aux IgG4 (ML-IgG4), dans The Lancet Rheumatology

Share This Article:

L’étude a montré que l’obéxélimab produisait une amélioration clinique rapide, forte et soutenue, y compris une rémission clinique complète, chez la plupart des patients atteints de ML-IgG4 active

Les résultats soutiennent la poursuite du développement de l’obéxélimab pour le traitement de la ML-IgG4 et potentiellement d’autres maladies auto-immunes à médiation par les cellules B

WALTHAM, Massachusetts, 02 août 2023 (GLOBE NEWSWIRE) — Zenas BioPharma, une société biopharmaceutique mondiale déterminée à devenir un leader dans le développement et la commercialisation de traitements basés sur l’immunité, annonce que The Lancet Rheumatology a publié les résultats d’une étude de phase 2 évaluant l’obéxélimab pour le traitement de patients atteints de la maladie liée aux IgG4 (ML-IgG4). Sur la base des résultats de cette étude, un essai de phase 3 chez des patients atteints de ML-IgG4 est en cours afin d’évaluer davantage l’efficacité et l’innocuité de l’obéxélimab administré par injection sous-cutanée.

La ML-IgG4 est une maladie fibro-inflammatoire chronique à médiation immunitaire qui peut toucher plusieurs organes, notamment les glandes salivaires principales, les orbites, les glandes lacrymales, le pancréas, l’arbre biliaire, les poumons, les reins et le rétropéritoine. Environ 20 000 patients sont diagnostiqués comme étant atteints d’une ML-IgG4 rien qu’aux États-Unis. Bien qu’elle soit de plus en plus reconnue, il reste nécessaire de poursuivre la recherche et de trouver des options thérapeutiques efficaces pour les personnes qui vivent avec cette maladie invalidante.

Dans le monde entier, l’utilisation de glucocorticoïdes est largement considérée comme la norme de soins pour traiter la ML-IgG4. Il n’existe aucune option de traitement approuvée pour cette condition. Bien que couramment utilisés, les glucocorticoïdes et les traitements de déplétion des cellules B disponibles conduisent rarement à des rémissions à long terme sans traitement, et sont associés à un risque élevé de toxicité chez ces patients. Ces traitements altèrent également les réponses vaccinales, y compris celles contre le SRAS-CoV-2 et la grippe.

Dans une étude pilote prospective ouverte à bras unique et centre unique visant à évaluer l’efficacité et l’innocuité de l’obéxélimab dans le traitement des patients atteints de ML-IgG4 (inscription NCT02725476 sur clinicaltrials.gov), l’obéxélimab a démontré une forte amélioration sur l’IgG4-RD Responder Index, qui mesure l’activité de la maladie, en inhibant la fonction des cellules B, sans les épuiser.

Le manuscrit publié, intitulé « Obexelimab for the Treatment of Patients with IgG4-Related Disease: An Open-Label, Single-Arm, Pilot Study to Evaluate Efficacy, Safety, and Mechanism of Action » (L’obéxélimab pour le traitement des patients atteints de maladie liée aux IgG4 : une étude pilote ouverte à bras unique visant à évaluer l’efficacité, l’innocuité et le mode d’action) est disponible en ligne et figurera dans le numéro d’août de The Lancet Rheumatology 2023;5(8) [E428-E429].

Ci-après figurent les principales conclusions du document :

  • L’obéxelimab a produit une amélioration clinique rapide, forte et soutenue, y compris une rémission complète (score de 0 sur l’IgG4-RD Responder Index), chez la plupart des patients atteints de ML-IgG4 active.
  • Lors du traitement à base d’obéxélimab, des réductions des cellules B en circulation, y compris les plasmablastes, ont été observées sans preuve de mort cellulaire.
  • Par ailleurs, une réduction des cellules B en circulation et un rapide retour à des niveaux quasi-normaux après arrêt du traitement suggèrent que l’obéxélimab pourrait mener à une séquestration des cellules B dans les organes lymphoïde ou la moelle osseuse.
  • L’obéxélimab s’est révélé bien toléré. La majorité des effets indésirables liés aux traitement étaient de grades 1 ou 2, les plus courants étant des réactions liées à la perfusion gastro-intestinale, modérées pour la plupart.

« Nos conclusions constituent un pas en avant considérable dans notre compréhension des mécanismes sous-jacents de la maladie liée aux IgG4, ouvrant la voie à des stratégies de traitement plus ciblées », a déclaré John Stone, MD, MPH, professeur de médecine à la Harvard Medical School, et de la chaire de médecine Edward A. Fox au Mass General Hospital. « Notre équipe est honorée de voir ses recherches être reconnues par The Lancet Rheumatology, et nous sommes immensément reconnaissants aux patients qui ont participé à cette étude révolutionnaire. »

À propos de l’obéxélimab

L’obéxélimab est un anticorps monoclonal, humanisé, non cytolytique, bifonctionnel et expérimental de phase 3 qui imite l’action de complexes antigène-anticorps en liant la CD19 et le FcγRIIb afin d’inhiber l’activité des cellules de lignée B. Dans plusieurs études cliniques de stade précoce pour diverses maladies auto-immunes, 198 sujets ont été traités avec l’obéxélimab. Dans le cadre de ces études cliniques, l’obéxélimab a démontré une inhibition efficace de la fonction des cellules B sans les épuiser, donnant lieu à un effet thérapeutique encourageant chez les patients atteints de diverses maladies auto-immunes. Zenas a acquis des droits mondiaux exclusifs sur l’obéxélimab auprès de Xencor, Inc.

Davantage d’informations sur l’étude de phase 3 (INDIGO) pour le traitement de la maladie liée aux IgG4 sont disponibles sur clinicaltrials.gov : NCT05662241.

À propos de Zenas BioPharma

Zenas BioPharma est une société biopharmaceutique mondiale déterminée à devenir un leader dans le développement et la commercialisation de traitements immunitaires pour les patients dans le monde entier. Avec un développement et des opérations cliniques à l’échelle mondiale, Zenas fait progresser un portefeuille mondial approfondi et équilibré de thérapies auto-immunes potentielles premières et meilleures de leur catégorie dans des domaines où les besoins médicaux ne sont pas satisfaits, tout en répondant aux exigences de valeur de l’environnement dynamique mondial des soins de santé. Le portefeuille de la société continue de croître grâce à notre stratégie de développement commercial fructueuse. Notre équipe de direction expérimentée et notre réseau de partenaires commerciaux stimulent l’excellence opérationnelle pour apporter des thérapies potentiellement transformatrices afin d’améliorer la vie des personnes confrontées à des maladies rares et auto-immunes. Pour tout complément d’information sur Zenas BioPharma, veuillez consulter le site www.zenasbio.com et nous suivre sur Twitter à l’adresse @ZenasBioPharma et LinkedIn.

Contact auprès des investisseurs et des médias :
Joe Farmer, président et directeur de l’exploitation
Zenas BioPharma
IR@zenasbio.com

GlobeNewswire Distribution ID 8886118